Les émotifs anonymes- Jean-Pierre Améris

Alerte super film ! Vu récemment, ce petit bijoux avec Isabelle Carré et Benoît Poelvoorde m’a enchantée par son atmosphère drôle, onirique, sensible… Le genre de film qui nous fait nous demander comment on a pu lui passer à côté pendant aussi longtemps, et qui nous laisse la tête remplie de répliques touchantes, et du baume au cœur.

Isabelle Carré y interprète Angélique, une jeune chocolatière talentueuse, mais complètement retenue en arrière par son émotivité maladive. Son manque de confiance est telle qu’elle cache au monde que c’est elle qui fabrique les délicieux chocolats de chez Mercier, qui ont un tel succès. Lorsqu’elle doit trouver un nouvel emploi, Angélique fait un effort surhumain pour passer un entretien d’embauche dans une vieille fabrique de chocolat, un peu désuète, mais respectable. Elle décroche le travail, mais un quiproquo, qu’elle n’ose pas rectifier, fait d’elle une responsable des ventes, et non une chocolatière. Son nouvel employeur, joué par Benoît Poelvoorde, se trouve être lui aussi un grand émotif caché. À eux deux, ils vont devoir se confronter à leurs problèmes, tout en vivant presque malgré eux une histoire d’amour particulièrement loufoque.

Tout d’abord, je dois dire qu’étant moi-même assez émotive, j’ai été touchée très directement par cette histoire. Bien que les personnages soient volontairement caricaturaux, et que leurs tocs soient exagérés, je me suis reconnue dans un bon nombre de leurs angoisses. Si bien que j’ai beaucoup ri. L’effet cathartique du film fonctionne très bien, parce qu’exagérer nos angoisses pour les tourner en dérision n’est pas une attaque ou une moquerie envers les angoissés, mais bien envers les angoisses. C’est un vrai bonheur de voir des personnages qui agissent de manière aussi maladroite, embarrassée et angoissée que je le ferais. C’est finalement assez rarement le cas au cinéma et ça m’a permis de m’identifier aux personnages, que j’ai trouvés incroyablement touchants et drôles.

Le sujet, traité sous un autre angle, aurait pu être beaucoup moins pétillant, mais l’atmosphère onirique du film permet de désamorcer la bombe. On y retrouve un petit côté conte de fées, avec par exemple des décors vintage qui sèment le doute sur l’époque où se déroule le film. L’omniprésence du chocolat dans le film participe aussi à cette ambiance de conte, et y ajoute une saveur douce et chaleureuse. Mais ce qui fait vraiment l’ambiance du film, c’est la musique. À la fois vivante et comique, elle donne au film des airs de comédie musicale, d’ailleurs, le thème principal, chanté plusieurs fois par Isabelle Carré, est la version française d’une chanson de la très belle comédie musicale avec Julie Andrews La Mélodie du Bonheur. Le personnage de Julie Andrews la chantait pour se redonner du courage avant de commencer son nouveau travail, en se rappelant toute la confiance qu’elle avait en elle-même. C’est donc plutôt comique de voir le personnage d’Isabelle Carré chanter l’éloge de la confiance chaque fois qu’elle doit faire quelque chose de stressant, avant de se démonter au moment de frapper à la porte. Et puis, il y a une autre chanson dans le film. Dans une scène particulièrement marquante, Jean-René, le personnage de Benoît Poelvoorde, fait une déclaration d’amour maladroite à Angélique, en lui chantant Les Yeux Noirs, un morceau tzigane. Ils sont au restaurant, désormais vide à part pour l’orchestre qui continue à jouer, Jean-René se lève et, contre toute attente, et sûrement à sa propre surprise, se met à chanter avec l’orchestre. Et je n’exagère pas quand je vous dis que cet instant m’a donné des frissons. C’est un peu maladroit, assez simple, et c’est crédible, authentique. Pour lui, c’est un énorme geste qui le met mal à l’aise, mais sans trop savoir pourquoi, il le fait quand même, sans doute parce qu’il l’aime. En bref, c’est très beau.

Une réflexion sur “Les émotifs anonymes- Jean-Pierre Améris

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s