Le mot du dimanche soir #1: Cameron Diaz + L’esprit de Noël

Je sais que le mois de novembre peut rendre morose, et, même si les festivités de fin d’années approchent à grand pas pour nous changer les idées et nous apporter un peu de poussière de fée, un peu de lumière électrique pour remplacer le soleil, un peu plus d’étoiles dans le ciel, il n’empêche que parfois, il faut donner un peu du sien pour tenir la saison, il faut ouvrir son cœur pour se laisser envahir par la magie de Noël. Dégainez plaides et tasses de thé fumantes, le kit de survie à l’arrivée de l’hiver, c’est par ici.

Déjà, je sais que beaucoup rechignent à regarder des films de Noël trop tôt, et à raison, selon moi: ça risque de gâcher le plaisir, arrivé aux festivités, on sature déjà. Avant de parler des films de Noël qui sont, bien entendu, des indispensables (le moment venu), il y a une étape préalable à ne pas louper, peut-être la phase la plus importante de la période, quand les films d’Halloween ne font plus effet, et qu’on n’ose pas encore regarder des films de Noël, l’assurance d’un mois de novembre cosy et drôle, deux mots: Cameron Diaz.

Non, n’importe quelle comédie romantique ne ferait pas l’affaire, c’est Cameron Diaz qu’il nous faut. Pourquoi ? D’abord, parce que c’est la reine de la comédie romantique, et que quitte à regarder un film cheesy, prévisible et cliché (malgré tout l’amour que je voue à ce genre…), autant que ce soit la crème de la crème. Ensuite, parce qu’elle est belle, mais aussi atypique et drôle, en plus, je suis sûre qu’elle est sympa en vrai (fin j’sais pas, fin p’t’être…). Et enfin, parce que certains de ses films sont en réalité de très bons films.

Voici dans le désordre quelques incontournables:

  • Triple Alliance: Cameron Diaz pense avoir retrouvé l’amour avec l’homme idéal, jusqu’au jour où elle s’aperçoit qu’il a une femme… ainsi qu’une (autre) maîtresse. Les trois s’allient pour se venger et le détruire de l’intérieur (et c’est un bonheur).
  • Mary à tout prix: dans ce film absurde et déjanté, tout le monde est amoureux de Mary, Ben Stiller engage même un détective privé pour la retrouver, mais ce dernier tombe lui aussi amoureux d’elle. Tout s’enchaîne ainsi dans cette comédie loufoque, où Cameron Diaz est absolument géniale !
  • Shrek: inutile de le présenter, mais j’étais bien obligée de le mentionner…
  • Jackpot: comédie romantique plutôt classique, mais à laquelle la présence de Cameron Diaz ajoute un je-ne-sais-quoi en plus. Joy vient de se faire larguer par son fiancée, tandis que Jack (Ashton Kutcher) a perdu son travail, tous les deux décident donc chacun de leur côté d’aller oublier à Vegas… où ils se rencontrent et se marient « accidentellement ». Le lendemain de la cuite, alors qu’ils se disputent au sujet de l’annulation, Jack joue la pièce de Joy dans la machine à sous, et gagne 3 millions de dollars. Un juge les oblige donc à essayer de vivre un vrai mariage pendant 6 mois, avant de leur partager la somme en deux (jugement tout à fait normal d’ailleurs…).
  • Sex Tape: un film qui reprend les codes de la comédie romantique basique, mais en fait quelque chose de très à part, et qui a de nombreuses qualités (en plus de Cameron Diaz et Jason Segel): beaucoup d’humour, un pitch totalement fou, et un sujet intéressant. En bref, c’est l’histoire d’un couple très amoureux qui galère un peu depuis la naissance des enfants, et qui décide de mettre un peu de piquant dans leur vie sexuelle en réalisant une sex-tape, seulement voilà: ils avaient oublié le cloud…
  • Le mariage de mon meilleur ami: un film plus Julia Roberts que Cameron Diaz, mais qui vaut le détour: Julia Roberts est amoureuse de son meilleur ami qui va épouser Cameron Diaz… Exactement ce qu’on voudrait que ça soit, mais pas cliché !
  • The Holiday: mon préféré, je pense… Cameron Diaz habite en Californie et gère sa propre entreprise avec brio, mais a beaucoup de mal dans ses relations amoureuses, tandis que Kate Winslet vit en Angleterre et est désespérément amoureuse du même homme depuis 3 ans, et ce dernier ne l’aime pas. Pour Noël, toutes les deux décident d’échanger leurs maisons pour changer d’atmosphère et voir de nouveaux visages… Super film, et qui en plus me permet de faire la transition avec la deuxième étape de la survie à l’arrivée de l’hiver: les films de Noël !

La catégorie films de Noël est bien plus vaste et plus riche que l’on pourrait croire. Alors, oui, bien sûr, ça inclut les téléfilms et les films de Noël de Netflix, dont la bande annonce à elle seule nous laisse pantois, sans trop savoir s’il faut éclater de rire ou vomir… En ce qui concerne ces films-là, mes recommandations se limitent à trois films (trois films Netflix: les téléfilms sont au-delà de mes forces): il y a d’abord Flocons d’amour, qui a l’avantage d’être l’adaptation d’un livre. Plusieurs ados coincés par la neige dans la même ville au milieu de nulle part le jour de Noël vivent des histoires d’amour, leurs destins se croisent, la fin m’a arraché une petite larme, le film est donc validé. Dans ce qui est acceptable sur Netflix on peut également citer The Holiday Calendar, et, pourquoi pas ?, La Princesse de Chicago.

On peut maintenant entrer dans la catégorie des vrais bons films, qui se trouvent être des films de Noël. J’ai déjà cité The Holiday, mais je me permets d’insister, parce que, vraiment, merveilleux film. Par ailleurs, je fais partie des gens qui pensent que Noël n’aurait pas lieu d’être sans Love ActuallyMaman j’ai raté l’avion, et Le drôle de Noël de Scrooge. On peut également étoffer tout ça si nécessaire avec L’étrange Noël de Monsieur Jack, qui est à la fois un film d’Halloween et un film de Noël (merci Tim Burton !), Santa et Compagnie, le dernier film d’Alain Chabat (cœur), Le père Noël est une ordure (évidemment), Le Grinch, ou encore La Bûche de Danièle Thompson. Pour aller encore plus loin dans l’esprit de Noël, vous pouvez aussi aller voir Last Christmas, encore au cinéma, avec Emilia Clark et écrit par Emma Thompson !

Et, bien entendu, vous pouvez ratisser encore plus large avec des films qui ne se passent pas à Noël, mais qui respirent l’esprit de Noël. Tout ce qui est anglais fonctionnera évidemment très bien: Le journal de Bridget JonesCoup de foudre à Notting HillQuatre mariages et un enterrementRaison et sentiments (de manière générale, n’importe quel film avec Hugh Grant). Niveau séries, n’hésitez pas à vous replonger dans Downton Abbey ou l’éternelle série culte Orgueil et Préjugés avec Colin Firth. Et pour couronner cette liste: revoir pour la énième fois l’intégralité de la saga Harry Potter vous ouvrira en grand les portes de l’esprit de Noël !

En bonus, voici une petite liste de livres avec une dose raisonnable à excessive d’esprit de Noël !

  • Les Quatre filles du Docteur March de Louisa May Alcott
  • Les reflets d’argent de Susan Fletcher
  • Le rouge vif de la rhubarbe de l’islandaise Auður Ava Ólafsdóttir
  • Le serpent de l’Essex de Sarah Perry
  • Christmas Pudding de Nancy Mitford (ou n’importe quel livre de Nancy Mitford)
  • Christmas Pudding ou Le Noël d’Hercule Poirot d’Agatha Christie
  • Un Conte de Noël de Charles Dickens
  • Noël à la petite boulangerie de Jenny Colgan
  • La véritable histoire de Noël de Marko Leino
  • Lettres du Père Noël de Tolkien

Sur ce, passez un très bon mois de décembre, buvez du thé et du chocolat chaud, et mangez du pain d’épices !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s