Les sentiments de Noémie Lvovsky ou la passion et comment s’y briser

Edith et François (Isabelle Carré et Melvil Poupaud), un couple de jeunes mariés amoureux, emménagent dans une maison à la campagne, en face d’un autre couple, plus âgé, plus routinier, moins amoureux: Carole et Jacques (Nathalie Baye et Jean-Pierre Bacri). Jacques et médecin, et prend François comme associé. Pendant ce temps, Edith et Carole deviennent des amies proches, Edith apporte une lumière sur Carole et sur sa vie de femme au foyer qui ne s’y retrouve pas, cette dernière arrive grâce à elle à libérer sa fantaisie. Des liens étroits se nouent entre les deux couples, et tôt ou tard, la limite est franchie: Edith et Jacques se laissent emporter dans une liaison passionnée qui les comble de bonheur, tout en risquant de se brûler les ailes.

Porté par un casting de rêve (je vous ai dit que j’adore Isabelle Carré ?) et mené d’une main de maître par Noémie Lvovsky, je trouve ce film exemplaire, sur le fond comme sur la forme. Il touche avec nuance et légèreté à des sujets profonds comme les méandres de la passion, la folie des relations humaines, l’âme frustrée dans ses désirs qui dépérit à petit feu… Les « chapitres » du film sont entrecoupés de scènes étranges et colorées d’une chorale qui chante comme une opérette sur l’amour, le plaisir et les sentiments. Ce film est un délice éphémère, il ne faut pas passer à côté !

Une réflexion sur “Les sentiments de Noémie Lvovsky ou la passion et comment s’y briser

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s